Accueil > Bouteille d'eau > Eau en bouteille et solidarité

Eau en bouteille et solidarité

eau en bouteille solidarité

L’eau est la seule boisson vitale au quotidien. Elle est encore plus indispensable dans les situations extrêmes: canicules, catastrophes naturelles… Les embouteilleurs font preuve de solidarité avec les populations lors de ces épisodes, qui fragilisent d’abord les plus défavorisés.

Des dons de bouteilles d’eau pour aider les plus démunis

A la suite de la canicule de 2015, le Samu social de Paris et la Fédération Nationale des Eaux Conditionnées et Embouteillées (FNECE) ont signé un accord pour 3 ans: les embouteilleurs s’engagent à faire don de 100 000 bouteilles par an jusqu’en 2018. Sur le premier semestre 2016, 51 000 bouteilles ont déjà été remises à l’association.

Au début de l’été 2015, 5 000 bouteilles d’eau avaient été mises à sa disposition en urgence, afin qu’elle les distribue aux sans-domicile. En effet, les personnes démunies sont les plus vulnérables aux risques de déshydratation grave, d’insolation, de problèmes de peau liés à la chaleur car elles sont généralement moins informées de ces périls et accèdent difficilement à l’eau potable. Leur état de santé, souvent dégradé par la malnutrition, les rend d’autant plus fragiles. La distribution d’eau par les bénévoles en période de grosse chaleur répond à cette situation d’urgence vitale, en leur permettant de se réhydrater et en leur rappelant la nécessité de boire de l’eau avant de ressentir la soif. L’eau minérale et de source embouteillée est particulièrement adaptée aux conditions de vie peu salubres de ces personnes et à leurs déplacements fréquents.

Solidarité lors de catastrophes naturelles

Les embouteilleurs se montrent solidaires  de longue date avec les victimes de catastrophes climatiques. La France a connu, en juin 2016, des inondations d’une ampleur exceptionnelle, avec pour conséquence une pollution de l’eau du robinet dans certaines zones. A Raon-Aux-Bois, dans les Vosges, la marque Vittel est venue au secours des habitants privés d’eau potable en faisant livrer gracieusement des palettes de bouteilles d’eau.

Cette solidarité se manifeste partout dans le monde. Lors du tsunami de 2004 en Indonésie, le groupe Danone a fourni 2,4 millions de bouteilles d’eau aux victimes. Et, après le passage de l’ouragan Katerina en août 2005, Nestlé a apporté plus d’1,5 millions de bouteilles aux organisations humanitaires présentes sur la côte sud des Etats-Unis. L’année suivante, Nestlé Waters, en partenariat avec l’association Americares, a initié une réserve préventive d’un millions de bouteilles, pour parer à toute éventualité à l’approche de la saison des ouragans.