L’origine des eaux filtrées en restaurant ? Pas si évidente. C’est ce que démontrent deux études* récentes qui mettent en lumière le manque d’information sur l’origine des eaux filtrées proposées dans les restaurants. En effet, 3 consommateurs sur 4 ignorent qu’il s’agit en réalité d’eau du robinet rendue potable par des traitements filtrée par l’établissement… Certains pensent même à tort qu’elle provient d’une source appartenant au restaurateur.

Une obligation d’information pas toujours respectée

La règlementation impose aux hôteliers et restaurateurs de faire figurer sur les carafes d’eau et sur les menus la mention « eau rendue potable par traitements ». Les contrevenants s’exposent à une amende pouvant aller jusqu’à 450 € par carte non conforme. Cette obligation n’est pas toujours respectée : ainsi, des dénominations trompeuses telles que « eau du terroir » ou « eau du restaurant » sont à tort mises en avant. Ces mentions frauduleuses induisent le client en erreur sur l’origine et les qualités de l’eau en question. Elles entretiennent la confusion entre les eaux minérales naturelles et l’eau du robinet, rendue potable par traitements. Cette différence est pourtant un critère de choix des consommateurs : bien informés sur les eaux filtrées, leurs intentions de commande chutent d’un tiers.

Eaux filtrées en restauration, que buvez vraiment ?

*Étude qualitative Perception et l’image des eaux surfiltrées en CHR – Institut Qualeïa. Menée online en avril 2016, sur 10 jours auprès d’un échantillon de 20 personnes ayant été exposées et ayant consommé de l’eau filtrée en restauration sur la France entière.

Étude quantitative online Connaissance et perception des consommateurs de l’eau filtrée en restaurants – IPSOS. Menée du 5 au 20 septembre 2016 sur un échantillon de 120 personnes, exposées et consommatrices d’eau filtrée, 120 clients de restaurant haut de gamme exposés et consommateurs d’eau filtrée et 120 personnes exposées et réfractaires. Ces personnes, âgées de 25 à 65 ans ont fréquenté des restaurants au cours des 3 derniers mois.