La santé du consommateur étant une priorité pour les embouteilleurs, la CSEM tient à rassurer les Français sur la très haute qualité des eaux en bouteille produites et vendues sur le marché français.

L’eau en bouteille : l’un des produits alimentaires les plus contrôlés

Un objectif premier : garantir au consommateur une très haute qualité de produit. Pour cette raison, les réglementations sont strictes. De nombreux contrôles sont effectués par les autorités sanitaires et chaque année, ce sont plus de 4 millions de contrôles qui sont effectués par les embouteilleurs.
Très haute qualité des eaux en bouteille

Analyse de la présence de microplastiques : aucune méthodologie officiellement reconnue

Il n’existe aujourd’hui pas de consensus scientifique ni de méthodologie officielle reconnue pour analyser les micro-particules de plastique. Ces dernières sont d’ailleurs présentes partout dans l’environnement et cela peut fausser les résultats d’analyse si celles-ci ne suivent pas un protocole extrêmement rigoureux. Nous souhaitons ainsi appeler à la prudence quant à l’interprétation des résultats de l’étude publiée sur le site Orb Média.

Eaux en bouteille : des critères de qualité très stricts soumis à la réglementation

Rappelons également que les eaux minérales naturelles françaises sont toujours d’origine souterraine et proviennent ainsi de sources préservées de toute pollution humaine. Les zones autour de ces sources font l’objet de nombreuses mesures de protection de l’environnement. La qualité de l’eau en bouteille en France a été reconnue par une étude scientifique inédite conduite par le laboratoire du CNRS et de l’université de Bordeaux.