La MEMN, partenaire de la soirée de lancement du GNI Paris Ile-de-France

La MEMN s’est associée au Groupement National des Indépendants de l’Hôtellerie et de la Restauration (GNI) pour la soirée de lancement de son antenne francilienne, le 30 septembre 2019 à Paris. Pour l’occasion, David Cobbold, chroniqueur et expert en vin, a animé un bar à eau.

La MEMN a souhaité être partenaire de cet évènement important dans le monde de l’hôtellerie restauration. En effet, le GNI Paris Ile-de-France a pour vocation de fédérer et représenter les professionnels des hôtels, cafés, restaurants, lieux festifs et traiteurs de la région. Pour ce lancement, David Cobbold, journaliste et chroniqueur expert en vin, a tenu un bar à eaux minérales naturelles pour la MEMN pour mettre en avant leurs qualités, leurs spécificités notamment leur naturalité et leur appartenance à un terroir.

Les eaux minérales naturelles à l’honneur

Le journaliste a également mis en valeur les goûts des eaux minérales. « Ils peuvent être radicalement différents en fonction de leur composition, de la roche et de la durée de transit à travers les couches de la roche et des sols », rappelle David Cobbold. L’expert en a profité pour attirer l’attention des restaurateurs sur l’importance de sélectionner les eaux minérales qu’ils servent à leur clientèle : « je suis parfois étonné du paradoxe de certains chefs ou restaurateurs qui prêtent une attention folle à leur choix de carte des vins mais qui servent une eau filtrée qui, il faut bien le dire, est une eau morte ».

Ces points font d’ailleurs partie des connaissances que les sommeliers de haut rang doivent posséder. « Dans les épreuves de dégustation et les concours de sommeliers, il y a toujours des questions sur l’eau (composition, terroirs, saveurs…), cela fait partie de la formation, explique Philippe Faure-Brac, Meilleur Sommelier du Monde en 1992. C’est un challenge pour moi de travailler sur les eaux minérales car on est sur beaucoup plus de nuances que sur le vin. »

Partager

Articles associés