Femmes enceintes ou allaitantes, quelle eau boire ?

    Il est indispensable de bien s’hydrater pendant la période de grossesse. L’organisme des femmes enceintes éprouve des besoins en hydratation supplémentaires, nécessaire à la circulation fœtale, au liquide amniotique et au maintien d’un volume sanguin plus important . De plus, une bonne hydratation prévient les infections urinaires courantes pendant la grossesse.
    Pour le fœtus, le besoin d’eau dépasse même ses besoins en oxygène puisque cet élément représentera 90 % de sa masse corporelle.
    Pendant la période d’allaitement, les besoins en hydratation restent aussi importants que pendant la grossesse, les mamans fournissant le lait maternel.

    Quelle eau pour le biberon et les bébés ?

    Il faut choisir une eau qui respecte les recommandations de l’AFSSA car les bébés ont des besoins spécifiques : ils ont notamment besoin d’une eau faiblement minéralisée dont la teneur en nitrates est inférieure à 10 mg/l.
    Les eaux minérales appropriées mentionnent sur leurs étiquettes qu’elles peuvent être utilisées pour l’alimentation des nourrissons, ce qui veut dire qu’elles sont conformes à l’ensemble des recommandations sur les teneurs en nitrates, fluor, sulfates, magnésium, etc… Il faut bien lire l’étiquette.
    Que faire si le bébé est constipé ? Certains pédiatres recommandent d’utiliser pendant un à trois jours des eaux minérales plus riches en minéraux le plus souvent diluées. Les minéraux ont alors un rôle bénéfique et permettent d’accélérer le transit. Dans tous les cas, il faut toujours consulter son pédiatre et suivre précisément ses instructions. Il ne faut pas oublier que le nourrisson a un métabolisme fragile et qu’il ne réagit pas de la même façon qu’un adulte aux aliments qu’on lui propose.
    L’eau minérale naturelle est synonyme de composition garantie et de pureté.