Protégez-vous les sources d’eaux minérales de la pollution ?

    OUI. La protection de l’environnement est un enjeu majeur pour l’industrie des eaux minérales naturelles.

    Les minéraliers assurent une gestion responsable de la ressource en eau d’un point de vue quantitatif et qualitatif.

    Gestion quantitative :

    Conformément à la réglementation, la quantité d’eau embouteillée ne doit pas excéder ce que la nature renouvelle jour après jour de façon à garantir la pérennité des sources pour les générations futures. La réglementation, particulièrement stricte sur ce point, est surveillée en permanence par les autorités.

     

    Gestion qualitative :

     

    Les minéraliers sont engagés depuis de nombreuses années dans la protection des sites naturels dont sont issues les sources. Ces politiques de préservation sont mises en œuvre dès l’infiltration de l’eau dans le sol (zone d’impluvium qui peut couvrir plusieurs milliers d’hectares) en collaboration avec les acteurs locaux (agriculteurs, communes, habitants, entreprises…) au travers de cahiers des charges, de conseils techniques et d’un accompagnement permanent.

     

    Outre, l’interdiction d’un certain nombre d’activités susceptibles d’engendrer des pollutions dans ces périmètres, les marques d’eaux minérales promeuvent une agriculture raisonnée et durable dans des larges périmètres autour des sources. Elles acquièrent même des terrains autour des sources pour préserver leur environnement de toute pollution des sols.

    En savoir plus sur les actions menées autour des sources Evian et Contrex-Vittel

    Biodiversité : préserver la faune et la flore

    Les politiques de protection autour des impluviums (zones d’infiltration des pluies), ont comme conséquence de protéger la faune et la flore d’écosystèmes variés selon les sources (zones humides, prairies, forêts…), ce qui en a fait des sites riches en biodiversité.

    Certaines entreprises ont également entrepris des démarches volontaristes afin de favoriser le développement de la biodiversité et sensibiliser les populations locales à cette richesse naturelle.