Les bouteilles d’eau exposées à la chaleur présentent-elles un danger pour la santé ?

    NON : une bouteille exposée à la chaleur ne présente aucun danger pour la santé.

     

    Des rumeurs circulent régulièrement selon lesquelles les bouteilles d’eau exposées au soleil ou à une chaleur excessive, par exemple dans une voiture, libéreraient de la dioxine. Or, il n’y a pas de dioxine dans le plastique des bouteilles d’eau (PET) composées exclusivement de polyéthylène téréphtalate, un matériau chimiquement inerte homologué pour le contact alimentaire.

     

    Qu’est-ce que la dioxine ?

    La dioxine est un résidu essentiellement formé lors des combustions industrielles ou naturelles (par exemple éruption volcanique) lorsque trois conditions sont réunies : hautes températures (supérieures à 350°), présence d’acide sulfurique et de chlore.

    La dioxine se forme à partir d’atomes de chlore à la chaleur. Or, il n’y a pas de chlore dans les bouteilles d’eau en PET. De plus, la dioxine n’est pas soluble dans l’eau. En aucun cas, il ne peut y avoir présence de dioxine dans l’emballage ou dans l’eau des bouteilles.

    Toutes les eaux minérales naturelles respectent les limites de qualité imposées par la réglementation relative aux emballages en matière plastique au contact des denrées alimentaires et font l’objet de contrôles réguliers très rigoureux.

     

    Quelques recommandations :

    Comme beaucoup d’autres produits alimentaires, il est recommandé de conserver l’eau embouteillée « à l’abri de la lumière dans un endroit propre, sec, tempéré et sans odeur », ce qui est rappelé sur les emballages, afin d’en préserver au mieux toutes les qualités organoleptiques (goût, aspect…)

    Pour en savoir plus, découvrez notre infographie.